top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurLUCODA Luxembourg Dance Collective

Odyssey (2021)

Dernière mise à jour : 13 mars

Ce projet vise à faire de l'histoire et de la beauté du Grand Château Ansembourg une expérience privilégiée en invitant le public à une visite du parc après plusieurs spectacles de danse contemporaine.




Le concept de mouvement repose sur la structure du jardin lui-même. Il est orné d'escaliers, de fontaines, d'un labyrinthe de haies et de statues symboliques, qui invitent et inspirent le corps à effectuer des mouvements spécifiques et à suivre certains chemins tout en se promenant dans le parc. Les danseurs visualisent ce flux naturel déjà existant au sein d'un lieu mythique et amplifient la synergie du mouvement, de l'histoire et de la mythologie. Ils invitent le public, les visiteurs du jardin, à participer à un spectacle guidé, en constante déambulation, qui raconte l'histoire de ce lieu idyllique et la réalité de la relation entre l'homme et la nature. Le spectacle se déroule à des points focaux historiques et symboliques spécifiques du jardin, qui sont explorés par la danse, accompagnés de musique live. L’œuvre fait d’abord référence à la « remarquable Allée de la Mythologie », restaurée en 1999, où les héros mythologiques affrontés révèlent une complémentarité symbolique. Les quatre statues de la loggia du jardin incarnant les quatre continents et la fontaine représentant les quatre coins du monde ne sont pas seulement traduites en chorégraphie mais se reflètent également dans le choix des danseurs en incluant des danseurs d'origines et de cultures diverses. Un dernier élément est « l'Aigle à deux têtes », symbolisant l'union entre l'Orient et l'Occident, auquel fait écho une performance de groupe concluant la pièce.

 

L’œuvre contemporaine reflète la relation que l’humanité entretenait avec la nature et la lutte pour maintenir ou même recréer cette relation. Il existe une synergie que la race humaine met aujourd’hui en danger à cause des obstacles sociaux et culturels qu’elle s’impose elle-même. Le visiteur est invité à vivre l'histoire d'amour tragique entre l'homme, la nature et leur histoire commune, dont l'image utopique est préservée dans le parc du Grand Château Ansembourg.

 

Directrice artistique : Norah Noush

Chorégraphe : Norah Noush & Sejla Softic

Danseurs : Norah Noush, Šejla Softic, Jovi Ansk, Simi Chmidd, Carine Baccega, Antoine Pividori Philomène Authelet.

Musiciens : Victor Kraus, Max Mausen, Guy Frisch, Aniela Stoffles.

 

Avec le soutien financier du Ministère de la Culture du Grand - Duché de Luxembourg Ministère de la Culture, Luxembourg Avec le soutien du Grand-Château d'Ansembourg

4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page